Le contrôle technique des véhicules spécifiques

(18)

Le contrôle technique des véhicules spécifiques met en évidence un panel de véhicules aux caractéristiques toutes différentes les unes des autres. On distingue parmi ce type de véhicules, les 4x4, les véhicules hybrides, les camionnettes, les voitures de collection, les taxis, etc. 

 

Contrôle technique des 4x4, électrique, hybride et GPL

 

Tel que décrit dans le cadre des véhicules particuliers, le contrôle technique périodique concerne tous les véhicules de plus de 4 ans d’âge cités ci-dessus. La particularité réside essentiellement sur le gabarit ou la technologie particulière qu’ont certains véhicules (GPL, électrique, … ). Alors, nous vous conseillons de faire attention lorsque vous vous rendez dans un centre pour passer le contrôle technique de ce type d’automobile.

Les centres agréés de contrôle technique de 4x4, électrique, hybride et GPL doivent disposer d’un équipement spécial. Les véhicules roulant au GPL ou autres gaz carburants font l’objet de contrôle plus approfondi sur les accessoires de fixation, l'étanchéité du système et le réservoir. Quant aux véhicules électrique et hybride, un contrôle préalable de la partie électrique est indispensable, ce qui allonge le temps nécessaire pour le contrôle technique de ce type de véhicule, et par conséquent, un coût du service plus élevé. Le contrôleur doit dans ce cas précis compléter une formation particulière avant de procéder au contrôle technique des véhicules électrique, hybride et GPL. MonContrôleTechnique.fr vous accompagne en vue d'une formation de contrôleur. Pour tout véhicule neuf, le premier contrôle technique doit être fait dans les 6 moins qui précèdent la 4ème année de la 1re mise en circulation, ensuite tous les 2 ans.

 

Contrôle technique véhicules utilitaires

 

La réglementation portant sur le contrôle technique d'un véhicule utilitaire léger (VUL) et celui d'un véhicule privé (VP) est quasiment la même. En effet, tout véhicule dont le PTAC est inférieur ou égal à 3,5 Tonnes, doit effectuer le contrôle technique dans les 6 mois qui précèdent la 4ème année de sa 1re mise en circulation, ensuite tous les 2 ans. La différence réside exclusivement dans le fait que, le contrôle technique d'un utilitaire (Camionnette, Pick-up, etc.) s'accompagne du contrôle complémentaire. Ce contrôle permet de vérifier les émissions polluantes de votre utilitaire. Ledit contrôle doit se faire entre le 10ème et le 12ème mois consécutifs à chaque contrôle technique périodique.

Vous avez en projet de vendre votre utilitaire ? Sachez que le contrôle technique doit dater de moins de 6 mois lors de la vente pour tout véhicule de plus de 4 ans d'âge. Mais si votre VUL a moins de 4 ans d'âge, il n’y a aucune obligation de fournir le contrôle technique au moment de la transaction.

Petit conseil ! Pour éviter d’être recalé lors du contrôle technique périodique de votre utilitaire (camionnette), prenez la peine de le vider de tout objet encombrant.

 

Contrôle technique véhicules de collection

 

La fréquence de passage au contrôle technique d'un véhicule de collection est plus étendue que celle d’un véhicule particulier. En effet, tout véhicule de collection dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est inférieur ou égal à 3,5 Tonnes, et dont la 1ère mise en circulation est datée au 1er janvier 1960, est soumis au contrôle technique périodique tous les 5 ans. Toutefois, il en existe certains qui sont dispensés du contrôle technique. Il s’agit en l’occurrence des voitures de collection dont la mise en circulation est antérieur au 1er janvier 1960, et tous ceux qui ont un PTAC supérieur à 3,5 tonnes, indépendamment de la date de la mise en circulation.

Attention ! Si un véhicule de 30 ans d’âge n’est pas déclaré comme véhicule de collection sur la carte grise, la réglementation liée au contrôle technique de véhicules de collection ne s’appliquera pas, et le contrôle technique périodique devra être fait tous les 2 ans.

 

Contrôle technique des taxis, VTC et ambulances

 

Contrairement aux autres types véhicules, les taxis, VTC et ambulances doivent passer le contrôle technique dès la première année de mise en circulation. Chaque propriétaire taxi et VTC est appelé à renouveler cette démarche chaque année et à ses frais. Sachant qu’il n’existe aucun service de relance en charge d'informer lesdits propriétaires de cette initiative.

Vous souhaitez avoir plus de renseignements sur le contrôle technique de véhicules spécifiques ? N'hésitez pas, contactez-nous ou encore UTAC-OTC.

 

 

Réserver maintenant