Les différents points de contrôle

(18)

DE QUOI PARLE-T-ON ?

 

Depuis le 1er janvier 1992, le contrôle technique des véhicules est une obligation légale dont le but principal est de garantir la sécurité routière, et de préserver l'environnement des émissions polluantes. Bien sûr, cette obligation est régie par le Code de la Route aux Art. R.323-1 à R.323-22. Tout automobiliste doit s'assurer du bon état de son véhicule avant de le mettre en circulation. Cela passe notamment par la vérification d'un certain nombre d'éléments dits "points de contrôle".

Lors du contrôle technique périodique de votre véhicule, ce sont pas moins de 133 points de contrôle qui seront passés en revue. Et ces points de contrôle sont regroupés en 9 fonctions principales (Identification du véhicule, Equipements de freinage; Direction; Visibilité; Feux, dispositifs réfléchissants et équipements électriques; Essieux, roues, pneus, suspension; Châssis et accessoires du châssis; Autre matériel et Nuisances). Le procès-verbal d'un contrôle technique met en évidence deux types de résultats possibles : favorable ou défavorable. 

 

Ce qui en résulte !

 

Un résultat favorable ou non vous est remis par le contrôleur à la fin de la visite technique. Dans le cas où ledit résultat est défavorable, vous devrez dans ce cas faire réparer les défaillances constatées dans les 2 mois qui suivent, et prendre à nouveau rendez-vous sur MonContrôleTechnique.fr pour une contre-visiteAu cours de cette dernière, le contrôleur vérifie les réparations relatives aux défaillances constatées lors du dernier contrôle technique. 

PS : La liste des points de contrôle actuellement disponible en ligne n'est pas exhaustive, elle est sujette à des évolutions. D'ailleurs CTonline schématise pour vous les équivalences entre les différents points de contrôle ainsi que les défaillances.

 

 

Réserver maintenant