Le contrôle technique d’une voiture électrique

Lundi 27 juillet 2020

(24)
Le contrôle technique d’une voiture électrique

Bientôt le contrôle technique de votre voiture électrique ? Et c’est la première fois que vous l’effectuez ?

Pour vous, nous avons listé les différents conseils et astuces afin de réaliser votre prochain contrôle technique en toute tranquillité.

Perçu comme un véhicule compliqué, la voiture électrique est en réalité bien moins complexe qu’un véhicule thermique. Effectivement, contrairement à la voiture thermique équipée d’un moteur à combustion interne, la voiture électrique fonctionne à l’aide d’un moteur électrique alimenté par une batterie permettant de générer un champ magnétique, qui grâce aux courants électriques transmet un mouvement auprès du rotor transmis jusqu’aux roues.

Sachant que la voiture électrique n’utilise pas de combustibles fossiles durant son utilisation, elle produit donc aucune pollution ce qui fait de la voiture électrique un véhicule propre.

Grâce à son moteur beaucoup plus simplifié, la voiture électrique se déleste des différents éléments tels que la boite de vitesse, l'embrayage et vous n'aurez également plus besoin d'effectuer la vidange de votre huile.

La particularité du contrôle technique pour la voiture électrique

La voiture électrique est considérée comme un véhicule spécifique, il est donc soumis à la même réglementation que la voiture hybride, par exemple, c'est à dire à un contrôle technique tout les deux ans. De plus, son premier contrôle technique devra être effectué 4 ans après sa première mise en circulation.

Le contrôle technique d’une voiture électrique comporte bien entendu les points de contrôles habituels récurrents à tous types de voitures (freins, directions, pneus, feux arrières et avant…), auxquelles s’ajoutent 11 éléments de contrôles supplémentaires liés au moteur électrique. Par exemple, une Renault Zoe nécessite 124 points de contrôle, réparti en plusieurs catégories : organes mécaniques, freinage, direction, visibilité, éclairage, carrosserie...

Il y a bien entendu aucun test d’émissions, sachant qu’une voiture électrique ne dégage aucune émission de carbone. De plus, les différents éléments nécessitant le bon fonctionnement d’un moteur thermique sont évidemment des étapes exclues du contrôle technique pour la voiture électrique.

Pour la voiture électrique, les éléments primordiaux à vérifier en addition de ceux d’une voiture thermique pour s’assurer d’un contrôle technique sont : 

  • La trappe et la prise de recharge

  • Le dispositif anti-démarrage lorsque le câble de charge est connecté

  • Le câble de charge

  • Câblages et connecteurs haute tension

  • Le contrôle des orifices d’aération

  • Le coffre à batteries

  • Tresses de masse (climatisation, chargeur, chauffage…)

 

Combien coûte le contrôle technique d’une voiture électrique ?

Pour votre contrôle technique, il faudra vous diriger au sein d’un centre agréé disposant des équipements nécessaires afin de réaliser le contrôle technique de votre voiture électrique. De plus, il est nécessaire pour le contrôleur technique d’avoir complété une formation spécialisée dans ce type de contrôle.

Ces différents points augmentent forcement le coût du contrôle technique pour la voiture électrique, allant jusqu’à plus de 30% par rapport à celui des véhicules thermiques.

Si vous souhaitez avoir encore plus d’informations sur les voitures électriques, nous vous conseillons de jeter un coup d’oeil sur le site Beev juste ici. Avec Beev, vous pourrez trouver votre prochaine voiture électrique au meilleur prix, en achat ou en location. 


Réservez votre contrôle technique dans un centre près de chez vous au meilleur prix !

rendez-vous contrôle technique