C’est officiel ! Durcissement du contrôle technique le 1er juillet 2019

Mercredi 12 juin 2019

(10)
Durcissement de la mesure d'opacité des fumées des pots d'échappement

Il y a quelques mois, les mobilisations des « gilets jaunes » donnaient lieu à un report du durcissement du contrôle technique des véhicules roulant au Diesel. Ce report qui finalement entre en vigueur le 1er juillet, avait comme but ultime, l’amélioration du pouvoir d’achat des diésélistes.

 

  • Quels changements pour les véhicules roulant au Diesel ?

Dans le précédent article qui traite déjà le même sujet, nous avons abordé les points portant sur la mesure des émissions gazeuses dont la nouvelle norme du contrôle technique fait l'objet.

À la sortie d'usine, les fabricants attribuent à chaque véhicule une valeur correspondant à la mesure de l’opacité des fumées qui s’échappent des pots d’échappement, ladite mesure doit être égale ou inférieure à la valeur obtenue lors d’un contrôle technique. Le risque encouru étant une contre-visite. Lorsqu'aucune valeur valeur n'est spécifiée par le fabricant, le contrôleur a le devoir d'utiliser la valeur de référence notifiée par l’Organisme Technique Central (OTC). À titre de rappel, cette mesure ne concerne pas les voitures à essence.

 

  • Pas de quoi s’alarmer !

Au cours d’un contrôle technique, le contrôleur passe en revue les neuf fonctions régies par le Code de la Route aux articles (R.323-1 à R.323-22). Il est tout à fait vrai que la méthodologie change lors du contrôle de la fonction n°9 (Nuisances). Toutefois, le temps imparti à cette étape, normalement, ne devrait pas allonger la durée du contrôle.

Sachant que le coût du contrôle technique est libre en France, chaque centre de contrôle technique fixe ses prix en fonction du contexte macroéconomique de son environnement. À ce jour, aucune hausse de prix n’a été constatée relativement à l’entrée en vigueur de cette norme, et cela ne devrait pas changer dans les semaines à venir.

 

  • Comment se préparer afin d'éviter une contre-visite ?

Il existe quelques astuces à mettre en pratique afin de mieux préparer son contrôle. Pour les diésélistes, deux consignes supplémentaires requièrent une attention particulière :

  • Le filtre à particules (FAP)

En général, les véhicules Diesel ne courent aucun risque de contre-visite lié à la fonction " Nuisances " s’ils sont équipés de FAP. Le coût d’un tel équipement varie en fonction du type de motorisation. Rendez-vous chez un garagiste pour plus de renseignements.

  • Le désencrassement du moteur

Lorsqu’un propriétaire de véhicule Diesel a pour habitude de rouler uniquement dans le centre-ville, il est conseillé de se rendre sur autoroute au moins une fois par mois. Cette initiative mettra le moteur en surrégime. Par ailleurs, le moteur devra tourner à environ 3 000 tr/min et ce pendant 30 minutes.

Cette démarche n’exonérera pas l’automobiliste d’un passage dans un garage, et ne saurait en aucun cas se substituer aux éventuelles révisions à réaliser sur le véhicule. En revanche, elle permettra de minimiser les coûts relatifs aux révisions. 

 

 

Réserver maintenant