Convertir sa voiture à l’éthanol : les points clés

Mercredi 1 juin 2022

(31)
Convertir sa voiture à l’éthanol : les points clés

En France, suite à l’augmentation du coût de l’essence, de nombreux automobilistes ont commencé à se renseigner sur l’éthanol et ce n’est pas surprenant car c’est l’un des seuls carburant avec le GPL dont le prix au litre est encore situé sous la barre des 1 €.

Vous souhaitez convertir votre moteur à l’éthanol ? On fait le point !

Bioéthanol, éthanol, superéthanol…

Vous avez commencé à vous renseigner autour de vous sur ce carburant alternatif compatible sur les modèles de voitures équipés d'un moteur essence et le terme employé diffère d'une personne à une autre : bioéthanol, éthanol ou superéthanol… Il s'agit en réalité du même carburant.

Pour pouvoir l'utiliser à la pompe il vous suffit d'installer un "kit éthanol" ou alors d'acheter une voiture Flex Fuel, mais les modèles de voitures le proposant sont encore rares sur le marché.

Quelle différence entre le SP95- E10 et le E85 ?

La différence entre les carburants est plutôt simple à déterminer, elle se réfère au nombre indiqué après la lettre "E" (éthanol) qui indique le taux d'incorporation du bioéthanol à l'essence.

Ainsi dans le SP95-E10 on trouvera 10 % de bioéthanol, compatible avec 90 % des véhicules essence disponibles sur le marché en France. Dans le E85 il y a 85 % de bioéthanol et donc entre 15 % et 25% d’essence car il varie en fonction de la période.

Comment faire la conversion de son moteur au bioéthanol ?

Afin de convertir le moteur de son véhicule à l’éthanol il suffit de faire installer un "kit éthanol" et que votre véhicule soit construit après les années 2000. Il s'agit boîtier homologué chez un spécialiste agréé. Le processus dure en moyenne deux heures.

Le prix de la pose du boîtier peut varier mais ne dépassera pas les 2 000 €(comprenant le boîtier), qui seront rentabilisés en deux ou trois ans. En effet, même si une automobile éthanol consomme entre 15 % à 25 % de carburant de plus qu’une auto fonctionnant au Sans-plomb, l’option restera tout de même plus économe au vu des hausses de prix des autres carburants actuellement.

Certains conducteurs prennent le pari de rouler à l’éthanol sans convertir leur voiture… Coup de poker souvent perdant ! Si les constructeurs automobiles et les fabricants des boîtiers le déconseillent c’est notamment pour vous éviter des démarrages laborieux par temps froid ou un petit tour par la case garage en raison d’un mélange pauvre qui peut endommager le catalyseur du véhicule et les autres éléments liés à la mauvaise combustion comme les sondes lambda !

Si vous êtes le propriétaire d'une voiture diesel, malheureusement, nous vous déconseillons également d'installer le boîtier.

Si vous êtes freinés par le tarif, certaines régions proposent des primes à la conversion pour amortir le coût de la conversion de votre moteur. Renseignez-vous !

Et pour les véhicules équipés d'un moteur flex fuel les avantages économiques sont nombreux également :

  • Pas de surcoût à l'achat par rapport au même modèle de véhicule compatible en essence
  • Exonération de malus
  • Carte grise gratuite ou à prix réduit (selon les régions)

Pourquoi le bioéthanol est-il moins cher ?

Le bioéthanol ou E85 est moins cher car, comme son nom l’indique, c'est un alcool éthylique composé à 85 % d’éthanol issu de l’agriculture française. Il est extrait de la fermentation (betterave, canne à sucre…) ou de la distillation (l’amidon du froment ou du maïs) de végétaux. Il est issu de la biomasse, et par conséquent, une énergie renouvelable. C’est pourquoi il échappe aux taxes habituelles de l’essence et du diesel.

À l’inverse de l'alcool destiné aux utilisations alimentaires, le superéthanol est un alcool "brut déshydraté", il est intégralement vidé de son eau sinon cela abîmerait les moteurs des voitures.

En roulant au carburant E85 vous émettrez environ 60 % d’émissions de CO2 et de particules fines en moins qu'en roulant au sans-plomb 95.

Attention néanmoins, si vous pensez faire un geste écologique vous devez savoir que sa production peut émettre de la pollution. Pour aller plus loin sur le sujet nous vous conseillons ce décryptage réalisé par EDF.

Où trouver du E85 ?

En France, on estime qu’environ 30 % des stations du territoire sont équipées pour en distribuer, et le nombre ne cesse de grimper. Pour savoir exactement où en trouver, un site qui recense toutes les stations en proposant est disponible à cette adresse. On en recensait plus de 2 600 à la fin de l'année 2021 !

Par contre, il sera très difficile d'en trouver si vous sortez du territoire car il est produit quasiment exclusivement en France. Peu d'autres pays Européens ont misé sur la production de ce carburant, qui pourtant, limite la dépendance du pays au pétrole et permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Mais de panique ! Il est toujours possible d’utiliser les autres carburants classique essence SP95-E10 et SP98 sans aucune action nécessaire de l’utilisateur sur le boitier, d’où l’appellation Flex-Fuel.

Conversion au bioéthanol et contrôle technique

Suite à l’opération d'installation du boîtier sur votre voiture, vous pourrez obtenir gratuitement (ou à moitié prix en Bretagne et dans le Centre Val de Loire) la modification du certificat d’immatriculation de votre véhicule. Sur la ligne P. 3, à la mention « FE » (pour indiquer superéthanol-E85). Cette mention vous assurera de passer le contrôle technique de votre véhicule haut la main !

Quelles limites au superéthanol ?

Aujourd’hui il n’y a plus de limites de motorisations pour s’équiper d’un kit éthanol. Par contre, vous devez savoir que l’installation du boîtier annule la garantie constructeur de certaines pièces de votre véhicule.

Par contre, cette installation s’accompagne d’une plaque contenant le numéro d’identification du boîtier et le nom du fabricant. Ainsi, c’est la garantie de ce dernier qui s’appliquera en cas de problème survenant dans les 5 années suivant l’installation.


Réservez votre contrôle technique dans un centre près de chez vous au meilleur prix !

rendez-vous contrôle technique