Le contrôle technique

(20)

Description du contrôle technique

 

En France, le contrôle technique de véhicules est un devoir citoyen régi par le Code de la Route aux articles (R.323-1 à R.323-22) depuis le 1er janvier 1992. Seuls les véhicules en état de marche sont susceptibles d’être présentés au contrôle technique ! Aujourd’hui, tout propriétaire d’un véhicule, léger ou pas, a l’obligation de se conformer aux lois en vigueur portant sur le contrôle technique avant de le mettre en circulation. C'est pourquoi, vous devez systématiquement réaliser périodiquement le Contrôle Technique de votre véhicule. Il existe plusieurs types de contrôle technique parmi lesquels on a : le contrôle volontaire, le contrôle complémentaire, etc. Pour toute première mise en circulation d’un véhicule, le contrôle technique dudit véhicule doit être fait dans les 6 derniers mois de son 4e anniversaire, ensuite tous les 2 ans. Le nouveau contrôle technique compte environ 610 défaillances constatables. Un ou plusieurs contrôleurs professionnels vérifient pas moins de 133 points de contrôle regroupés en 9 fonctions principales :

 

Liste des fonctions :

 

  1. Identification du véhicule (plaques d’immatriculation, état du véhicule, etc.),
  2. Equipements de freinage (système de freinage complet, ABS, liquide frein, etc.),
  3. Direction (direction assistée, volant, colonne, ripage, etc.),
  4. Visibilité (vitrage, essuie-glaces, etc.),
  5. Feux, dispositifs réfléchissants et équipements électriques (phares, feux stop, etc.),
  6. Essieux, roues, pneus, suspension (jante, pneumatiques, amortisseurs, etc.),
  7. Châssis et accessoires du châssis (tuyaux d’échappement, pare-choc, etc.),
  8. Autre matériel (ceinture de sécurité, airbag, avertisseur sonore, etc.),
  9. Nuisances (émissions à l’échappement et gazeuses, opacité, etc.).

 

Description du contrôle technique

Informations complémentaires

 

Lorsqu'un centre de contrôle technique vous délivre un avis défavorable au terme du contrôle, vous disposerez de 2 mois pour effectuer les réparations constatées au dernier contrôle technique. Vous devez ensuite prendre rendez-vous pour faire constater les réparations lors de la contre-visite. Le délai prévu pour la contre visite (2 mois) doit impérativement être respecté. Lorsqu’il est dépassé, vous vous exposez à une amende de 135 € pour les véhicules dont le Poids Total Autorisé en Charge (PTAC) n'excède pas 3,5 Tonnes y compris les camping-cars, et 750 € pour des véhicules de PTAC supérieur à 3,5 Tonnes. Ces amendes peuvent être majorées respectivement à 750 €  et 3.750 €. Et dans certaines circonstances prévues par la loi, votre véhicule court le risque d’être immobilisé par les autorités de police ou de gendarmerie, voire mis en fourrière.

 

NOTA : Toutes les informations relatives au contrôle technique ne sont pas figées, elles pourraient éventuellement subir des changements à moyen/long terme.  

 

 

Réserver maintenant