Le prix du contrôle technique revu à la hausse: quand, comment et pourquoi ?

Jeudi 19 avril 2018

(63)
Le prix du contrôle technique revu à la hausse

 

Le bruit court depuis quelques temps, les estimations se multiplient et votre inquiétude grandit déjà, mais il ne s’agit pourtant pas d’une rumeur. Avec l’arrivée au mois de Mai du contrôle technique nouvelle génération, une augmentation de son prix sera bien à prévoir. Faisons le point ensemble sur ce qui change, pourquoi et comment.

 

  • QUEL BUDGET PRÉVOIR POUR LE CONTRÔLE TECHNIQUE EN 2018 ?

Venons en donc aux faits – ou plutôt aux chiffres… Si aucun centre de contrôle technique n’a encore annoncé de prix officiel pour cette nouvelle formule, les estimations se recoupent toutes et l’augmentation à prévoir sera de 20 à 25% par rapport au prix actuel. Autre poste de dépense supplémentaire à prévoir : la tant redoutée contre-visite. Les niveaux d’exigence étant revus à la hausse cette année, le nombre de contre-visites est lui aussi amené à augmenter et les professionnels ne pourront plus se permettre de vous les offrir.

 

  • POURQUOI UNE TELLE AUGMENTATION DES PRIX ?

Si cette augmentation vous paraît peut être injuste ou arbitraire, elle est nécessaire et tout à fait justifiée pour les professionnels du secteur. Avec une augmentation du nombre de points de contrôle à vérifier et donc la nécessité d’une plus grande précision dans le contrôle, 20 à 25% de temps supplémentaire sera accordé à chaque véhicule examiné. En d’autres termes, les centres ne pourront plus traiter autant de véhicules chaque jour et verraient leur rentabilité baisser si rien ne changeait côté prix.

 

  • UNE AUGMENTATION EN DEUX TEMPS ?

Peut être songez-vous déjà à effectuer le contrôle technique de votre véhicule un peu en avance cette année, pour bénéficier une dernière fois des tarifs actuels… Attention néanmoins ! Non seulement ne serez vous pas les seuls à avoir eu cette idée, ce qui rendra la prise de RDV un peu plus compliquée, mais les professionnels vont également devoir prévoir dès aujourd’hui la désertion de leur centre dans les jours ou semaines suivant la mise en place officielle de la réforme. Les prix n’augmenteront donc certainement pas soudainement le 20 Mai mais risquent dores et déjà de grimper un peu…